home
GALAXIE DES GESTIONNAIRES
DU SUPERIEUR

POSTES OFFERTS

Postes publiés dans GALAXIE
Autres postes dans le supérieur
Autres ministères
Portail européen

LIENS UTILES
question Questions/Réponses guide Guides d'utilisation contact Contact  
questions / rÉponses sur la qualification et le recrutement au titre de l'article 46.5°

Article modifié le 24 mai 2016

Questions

1 - Un maître de conférences qualifié aux fonctions de professeur des universités doit-il demander une nouvelle qualification au titre de l’article 46.5 ?

2 - La qualification au titre du 46.5° a-t-elle une durée limitative ?

3 - La qualification et le recrutement 46.5° sont notamment ouverts aux "vice-présidents mentionnés dans les statuts de l’établissement". Les statuts de mon établissement font référence à des vice-présidents élus par le CA et à des vice-présidents nommés par le président de l’université. Ces deux types de vice-présidents sont-ils éligibles au dispositif ?

4 - Les candidats à la qualification doivent-ils obligatoirement être titulaires d'une HDR ?

5 - Un enseignant-chercheur a accompli d'un mandat complet de vice-président délégué aux finances. Peut-il bénéficier d'une dispense de HDR à ce titre ?

6 - Le décret accorde une dispense d’HDR aux candidats ayant exercé un mandat complet de président d'université, président du conseil académique, de vice-président du conseil d'administration, de vice-président du conseil des études et de la vie universitaire ou de vice-président en charge des questions de formation. Un président d’université ayant pris ses fonctions en cours de mandat justifie-t-il d’un mandat complet ?

7 - Comment doit-on comprendre la notion de "mandat complet" pour les vice-présidents d'université qui sollicitent une dispense de HDR ? En effet, les statuts de mon établissement prévoient que la durée de mandat des vice-présidents du Conseil d'administration est limité à deux ans. Dès lors, un vice-président ayant accompli un mandat de deux ans justifie-t-il d'un "mandat complet" et peut-il être dispensé de la HDR ?

8 - Les candidats doivent joindre à leur dossier "un exemplaire des travaux, ouvrages et articles". Cela signifie t il que l'on peut envoyer autant de documents que l'on souhaite ?



Réponses

1 - Un maître de conférences qualifié aux fonctions de professeur des universités doit-il demander une nouvelle qualification au titre de l’article 46.5 ?

OUI. La procédure de qualification au titre du 5° de l'article 46 du décret n°84-431 du 6 juin 1984 est totalement distincte de la procédure de qualification de droit commun prévue par les articles 23 (MCF) et 44 (PR) du décret précité. Cette différence tient notamment au fait que ces deux types de qualification ne sont pas attribués par les mêmes instances (commission nationale composée en partie de membres du CNU pour la qualification 46.5°, Conseil national des universités pour la qualification de droit commun). En conséquence, les postes ouverts au titre du 46.5° ne seront accessibles qu'aux seuls candidats titulaires d'une qualification 46.5° (indépendamment de la possession d'une qualification PR de droit commun qui n'ouvre pas droit à ces postes).

  
Retour

2 - La qualification au titre du 46.5° a-t-elle une durée limitative ?

NON. Contrairement à la qualification de droit commun valable 4 ans, le décret du 6 juin 1984 n’a pas prévu de durée limitative pour la qualification du 46.5°.

 

Retour

3 - La qualification et le recrutement 46.5° sont notamment ouverts aux "vice-présidents mentionnés dans les statuts de l’établissement". Les statuts de mon établissement font référence à des vice-présidents élus par le CA et à des vice-présidents nommés par le président de l’université. Ces deux types de vice-présidents sont-ils éligibles au dispositif ?

OUI. Sont éligibles au dispositif du 46.5° les vice-présidents dont les fonctions sont prévues par les statuts de l’établissement. Il conviendra ensuite de vérifier s’ils exercent ou ont exercé les responsabilités importantes prévues par le décret.

Retour

4 - Les candidats à la qualification doivent-ils obligatoirement être titulaires d'une HDR ?


NON. Deux dispenses sont prévues:

Retour

5 - Un enseignant-chercheur a accompli d'un mandat complet de vice-président délégué aux finances. Peut-il bénéficier d'une dispense de HDR à ce titre ?


NON. pas au titre de ces fonctions. Les fonctions autorisant une dispense de droit de la HDR sont limitatives. Elles concernent les président d'université, président du conseil académique, vice-président du conseil d'administration, vice-président du conseil des études et de la vie universitaire et vice-président en charge des questions de formation d'une université.
Un vice-président délégué (nommé) ne peut être assimilé à un vice-président du conseil d'administration (élu) et ne peut, dès lors, bénéficier d'une dispense de droit de la HDR.
De même, le dispositif de dispense de droit est réservé aux seuls chefs d'établissement président(e)s d'université.

Retour

6 - Le décret accorde une dispense d’HDR aux candidats ayant exercé un mandat complet de président d'université, président du conseil académique, de vice-président du conseil d'administration, de vice-président du conseil des études et de la vie universitaire ou de vice-président en charge des questions de formation. Un président d’université ayant pris ses fonctions en cours de mandat justifie-t-il d’un mandat complet ?


NON. Le mandat complet s’entend d’un mandat accomplit intégralement à compter du renouvellement des instances concernées (conseil d’administration, conseil académique). De ce fait, un président élu en cours de mandat ne justifie pas de l’exercice d’un mandat complet de quatre ans et n’est donc pas éligible au dispositif.

Retour

7 - Comment doit-on comprendre la notion de "mandat complet" pour les vice-présidents d'université qui sollicitent une dispense de HDR ? En effet, les statuts de mon établissement prévoient que la durée de mandat des vice-présidents du Conseil d'administration est limité à deux ans. Dès lors, un vice-président ayant accompli un mandat de deux ans justifie-t-il d'un "mandat complet" et peut-il être dispensé de la HDR ?


NON. Le code de l’éducation ne mentionne la durée d’un mandat que de deux instances des universités : le président et le conseil d’administration, dans l’article L. 712-2. Il est en effet précisé dans cet article, au sujet du président d’université, que "son mandat, d'une durée de quatre ans, expire à l'échéance du mandat des représentants élus des personnels du conseil d'administration".

Le mandat du président étant défini par celui des membres élus du conseil d’administration, il convient de considérer qu’il en est de même pour les fonctions mentionnées au 5° de l’article 46. En conséquence, les candidats qui ont exercé les fonctions de président d'université, président du conseil académique, de vice-président du conseil d'administration, de vice-président du conseil des études et de la vie universitaire ou de vice-président en charge des questions de formation d'une université sont dispensés de la possession de l'habilitation à diriger des recherches, dès lors qu'ils ont accompli, en cette qualité, un mandat de quatre ans jusqu’à l'échéance du mandat des représentants élus des personnels du conseil d'administration.

Retour

8 - Les candidats doivent joindre à leur dossier "un exemplaire des travaux, ouvrages et articles". Cela signifie-t-il que l'on peut envoyer autant de documents que l'on souhaite ?


NON. Les candidats doivent envoyer au maximum 5 exemplaires des travaux, ouvrages et articles demandés.

Retour

 

 

 
 
 
services services
 
 

Galaxie des GESTIONNAIRES DU SUPERIEUR Conseil aux établissements | Prévisions de recrutement | Recrutement | Avancement de grade | CRCT | PEDR | Suivi de carrière | Calendriers | Questions/réponses | Guides d'utilisation | Contact | Postes publiés dans GALAXIE | Autres postes dans le supérieur | Autres ministères | Portail européen

 

Liens utiles

MESR | CNU | CPU | AMU | Legifrance

 

GALAXIE VERSION 1.1 - 12/04/2012 © 2012 Ministère de l'enseignement supérieur et de la Recherche - tous droits réservés